4 Prédictions Pour 2018

Uniquement pour poster des liens vers des articles qui parlent de cryptos

Moderator: JunkoGin

Post Reply
Ledger Nano S - The secure hardware wallet
User avatar

Topic author
Jordan Belfort
Merit2
Merit2
Posts: 1562
Joined: 17 Dec 2017, 18:54
Cash on hand: 7,235.44
Bank: 234,590.00
Has thanked: 4 times
Been thanked: 133 times
France

#6164

13 Jan 2018, 22:54

4 Prédictions Pour 2018

2017 a été une année extraordinaire pour les cryptomonnaies et la blockchain. Le prix du bitcoin a augmenté de presque 2 000 % en passant de 840 € (1 000 $) en janvier à plus de 15 900€ (19 000 $) à son maximum en décembre. Ethereum, Litecoin, Ripple et d’autres cryptomonnaies ont connu des pics similaires ainsi que l’arrivée de nouvelles cryptomonnaies. 3,1 milliards d’euros (3,7 milliards de dollars) ont été récoltés à l’aide d’ICO (Initial Coin Offering), remettant en question l’avenir du capital risque. Et pour finir, CryptoKitties est devenu une blockchain très fréquentée : ses ventes ont atteint les 10 millions d’euros (12 millions de dollars) le premier mois.

2018 sera également une année importante pour les cryptomonnaies. Voici mes 4 prédictions majeures :


1. Le marché des cryptomonnaies continuera d’évoluer avec l’implication du capital institutionnel

Le mois dernier, le Cboe (Chicago Board Options Exchange) et le CME (Chicago Mercantile Exchange) ont annoncé qu’ils vont commencer à proposer des contrats en Bitcoin afin de rapprocher les cryptomonnaies et les marchés financiers traditionnels tout en donnant une certaine légitimité à une catégorie d’actifs qui jouissaient auparavant d’une notoriété. Goldman Sachs a été l’une des premières institutions à annoncer qu’elle pourrait s’occuper de ces clients au cas par cas. Elle lancera un bureau d’échange de cryptomonnaies à la mi-2018. D’autres institutions vont certainement suivre le mouvement alors que les clients demandent à avoir accès aux cryptomonnaies et que l’infrastructure nécessaire à cette échange au niveau institutionnel existe déjà. Cette démarche englobe des échanges d’une conformité nécessaire, des outils garantissant une sécurité ainsi que des produits d’assurance.

En 2018, nous assisterons au lancement de nombreux fonds crypto. Aujourd’hui, il en existe plus de 100 (dont 84 ont été lancés en 2017) et ils représentent des actifs sous gestion d’une valeur de 1,67 milliards d’euros (2 milliards de dollars). La prolifération de ces fonds sera couplée au développement de nouveaux instruments d’investissement de cryptoactifs (instruments à terme, ETF (Exchange Traded Funds ou Fonds échangés en bourse) et fonds communs), et permettra de pouvoir atteindre tous les investisseurs, même les plus conservateurs. Par exemple, il serait possible d’envisager le développement d’un ETF S&P 500 couvert en bitcoins ou un ETF de cryptomonnaies estimé par un réseau comprenant potentiellement un panier des 5, 10 ou 20 meilleurs cryptoactifs.



2. Les ICO se professionnaliseront au fur et à mesure que des investisseurs expérimentés entreront sur le marché

2017 aura vu apparaître les ICO. Des volumes de capitaux sans précédent ont été collectés à l’aide de projets tels que Filecoin ou Tezos réunissant plus de 200 millions de dollars en un seul cycle de financement. Parmi les 230 ICO recensées en 2017, beaucoup sont parties de rien, seulement une idée (souvent formulée sur papier blanc), une équipe de développeurs et peu d’application.

Cette année, des investisseurs chevronnés seront impliqués dans ces nouveaux moyens de financement. Ils nécessiteront davantage de validation et de transparence, rapprochant ainsi le processus d’ICO avec les levées de fonds traditionnelles en rendant très difficile la levée de fonds à partir d’une feuille blanche. Cette tendance sera soutenue par le développement de plateformes d’ICO telles que Coinlist. Elles prennent soin de ne pas accepter toutes les entreprises sur leurs plateformes, ce qui permet d’avoir des cryptosociétés avec une comptabilité et des outils de suivi.

La professionnalisation des ICO sera renforcée par l’arrivée de SAFT (Simple Agreement for Future Token Sales), de contrats d’investissement orientés vers les matières premières, de levées de fonds pré-ICO et uniquement accessible par les investisseurs habilités. Lors d’une vente de SAFT, aucune vente n’a lieu. À la place, des contrats papier traditionnels sont échangés, ils promettent l’accès à un produit futur.

Les SAFT permettent aux développeurs de construire un réseau qui marche et des tokens dotés d’une valeur réelle avant même le lancement d’un ICO. Surtout, ils aident les entreprises financées à l’aide de tokens à se conformer avec la réglementation américaine en matière de sécurité. Au fur et à mesure que les SAFT se feront une place, nous observerons une diminution du nombre d’ICO dédiés aux matières premières, aux entreprises de pré-réseau et par conséquent, la réduction des ventes de tokens spéculatifs.



3. Les régulateurs se positionneront fermement face aux ICO ce qui provoquera un ralentissement à court terme

La professionnalisation ira de paire avec la régulation mondiale croissante. En 2017, nous avons pu voir la Chine et la Corée du Sud prendre position et interdire purement et simplement les ICO. En même temps, les États-Unis décidaient de définir certains cryptoactifs en tant que valeurs, en supposant que les ICO devraient être régulés en conséquence.

Au cours de cette année, d’autres juridictions devraient suivre le mouvement avec pour conséquence un ralentissement des ICO à court terme. En revanche, cela aura pour effet une augmentation du nombre « d’arbitrages de juridiction » alors que les cryptosociétés affluent vers des états tels que la Suisse ou le Luxembourg. Dans ces pays, les réglementations en matière de cryptomonnaie et d’ICO sont moins strictes.

L’échange de cryptomonnaies sera également examiné à la loupe. En 2018, le ministère des Finances britanique sera prêt à réguler les cryptomonnaies conformément aux mesures anti-blanchiment d’argent et anti-terrorisme, forçant les traders à décliner leur identité dans certains cas. Les plateformes en ligne où sont échangées les cryptomonnaies devront faire particulièrement attention à leur clients et seront obligées de signaler toutes les transaction douteuses. Les juridictions du monde entier suivront certainement leurs pas.

À court terme, l’intensification des réglementations pourrait conduire à une chute des prix et une diminution des volumes échangés. À long terme, elles peuvent contribuer à la légitimation de cette industrie permettant ainsi de la rapprocher du monde de la finance traditionnelle.



4. Des inquiétudes concernant la croissance et les performances de ce nouveau secteur provoqueront la naissance de nouvelles plateformes et de nouvelles approches

Autant l’Ethereum que le Bitcoin, les principales plateformes du marché, font face à de nombreux problèmes qui en ont fait se questionner plus d’un quand à leur potentiel à long terme. À travers le monde, les équipements nécessaires à l’exploitation du bitcoin sont aussi énergivores que le Danemark et certains affirment que d’ici 2020, ils consommeront autant d’énergie que la planète le fait aujourd’hui.

Les délais de transaction de Bitcoins varient maintenant entre 10 minutes et plusieurs jours. Les frais de transactions ont augmenté et se situent au dessus des 4 € (4,75 $) par transaction. Ces désagréments ne feront qu’empirer avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs sur le réseau. De même, la potentielle évolution de l’Ethereum est limitée. L’engouement pour les CryptoKitties a prouvé qu’un pic de fréquentation sur une seule application suffit à saturer le réseau entier et à provoquer une augmentation soudaine des prix.

Lorsque les utilisateurs se rendront compte des défauts du Bitcoin et de l’Ethereum, ils chercheront des alternatives, conduisant ainsi à la naissance de nouvelles monnaies et de nouvelles plateformes. Litecoin, Ripple, Monero et Zcash ont déjà prouvé qu’il peuvent remplacer avantageusement le Bitcoin. En 2018, nous assisterons à la création de nouvelles monnaies telles que Chia, un « Bitcoin, en mieux ». Créée par le fondateur de Bittorent, Chia est conçue pour offrir une exploitation plus sûre et respectueuse de l’environnement comprenant également des mesures de sécurité. De la même manière, la position d’Ethereum en tant que leader des plateformes smart-contract sera mise en danger par des plateformes plus récentes telles que NEO et Cardano.

En 2018, différentes solutions et améliorations seront apportées aux problèmes cités précédemment. Par exemple, des solutions hors blockchain telles que Lighting Network (Bitcoin) et Raiden (Ethereum) permettront aux utilisateurs d’éviter les frais élevés de transaction ainsi que les délais. Une mise à jour du protocole central d’Ethereum sera effectuée. La méthode de vérification des transactions ne sera plus la preuve de travail mais la preuve d’enjeu, cette dernière est plus rapide et moins coûteuse.

2017 a placé les cryptomonnaies sous les feux de la rampe. Alors qu’elles atteignaient des prix record, les spéculateurs ont afflué en nombre vers ces marchés, provoquant ainsi une nouvelle hausse des prix. En 2018, de nouvelles monnaies et de nouvelles plateformes émergeront, les investisseurs chevronnés et les institutions financières s’installeront sur le marché et les régulateurs prendront position. Les cryptomonnaies devraient donc s’intégrer au système financier traditionnel.


Source : Forbes


Exchanges qui redistribuent des dividendes : le top pour investir tout en se créant un revenu
Ouvrez un compte ici :
- K U C O I N
- B I N A N C E
- C O S S

«Je m'appelle Jordan Belfort. L'année de mes 26 ans je me suis fait 49 millions de dollars.
Ce qui m'a carrément fait chier c'est qu'à 3 millions près, ça aurait fait 1 million par semaine.»

Le Loup de Wall Street.
User avatar

Kagaho
Fresh Unicorn
Fresh Unicorn
Posts: 47
Joined: 24 Dec 2017, 22:18
Cash on hand: 2,000.00
Bank: 1,277.20
Has thanked: 0
Been thanked: 0
France

#6223

14 Jan 2018, 10:31

Je pense que les programmeurs devraient travailler nuit et jour car il y a tellement de problèmes en ce moment que je pense que ça bloque le marché en empêchant les nouveaux investisseurs potentiels de venir et du coup c’est une très mauvaise pub qui risque de faire fuir certains et de faire crasher le marché. J’espère seulement être un pessimiste né mais l’avenir nous le dira et bien assez tôt

Was This Topic Useful?

Post Reply
  • Similar Topics
    Replies
    Views
    Last post

Return to “Actu Crypto”

  • Information
  • Who is online

    Users browsing this forum: No registered users and 6 guests